Pourquoi faire le choix d’étudier en Allemagne ?

Un nombre croissant d’étudiants français envisagent de poursuivre leurs études à l’étranger, certains parce que c’est imposé dans leur cursus, d’autres par choix. Quelle que soit la raison première, partir étudier en dehors de son pays présente de nombreux atouts et notamment la maîtrise d’une langue étrangère, l’immersion dans un autre pays et une nouvelle culture ainsi que les premiers pas vers l’autonomie. Reste à choisir le pays où effectuer son séjour étudiant. Et autant dire qu’en termes d’attraits, l’Allemagne arrive en tête de liste des pays européens.

Partir étudier à l’étranger : pourquoi pas en Allemagne ?

Étant donné la qualité et le coût abordable de son enseignement supérieur, il n’y a rien d’étonnant à ce que l’Allemagne fasse partie des pays les plus plébiscités par les étudiants internationaux.

Aux incontestables atouts de son enseignement se greffent d’autres avantages dont :

  • Un coût de la vie abordable : en Allemagne, les loyers, la nourriture ainsi que les autres frais de subsistance sont dans la moyenne des pays européens, et les étudiants bénéficient de tarifs réduits dans de nombreux domaines. En outre, il est possible d’obtenir des bourses pouvant atteindre jusqu’à 1 220 euros pour un doctorant ;
  • L’occasion de s’immerger dans un des pays leaders de l’Europe et de s’ouvrir à une culture méconnue ;
  • Un niveau de vie élevé : même pour les étudiants qui sont souvent peu fortunés, il fait bon vivre en Allemagne où l’infrastructure est une excellente et l’offre de loisirs pléthorique ;
  • L’opportunité d’acquérir une expérience enrichissante et valorisante sur le CV parmi un choix varié de licences, maîtrises et doctorats. 

L’Allemagne : un pays frontalier à découvrir

Pour les Français, il suffit de traverser la Moselle, le Bas-Rhin ou le Haut-Rhin pour se retrouver en Allemagne. Un autre pays et une autre culture à portée de main et pourtant si différents de l’Hexagone.

En plus de son patrimoine architectural impressionnant, l’Allemagne regorge également de sites naturels plus merveilleux les uns que les autres. Sans oublier la richesse de l’Allemagne tant artistique, que musicale ou encore littéraire.

Pour les étudiants, vivre au pays de Goethe, c’est découvrir également d’autres traditions culinaires dont notamment le fameux currywurst arrosé de la traditionnelle bière, qui y coule à flot. 

Mais l’Allemagne, c’est aussi le berceau de la techno : on y trouve encore aujourd’hui de nombreux clubs techno. Et pour les fêtards, Francfort, qui a vu les plus célèbres DJ du pays commencer leur carrière, est certainement l’une des meilleures villes allemandes où faire la fête.

L’Allemagne, un des moteurs de l’Europe

Première puissance économique européenne et figurant parmi les cinq premières du monde, l’Allemagne bénéficie d’une économie florissante. Le taux de chômage est plus bas qu’en France, les entreprises recrutant davantage. En outre, les jeunes diplômés ont moins de difficultés à entrer dans la vie active qu’en France.

Il faut dire qu’avec un taux de natalité très bas et une population vieillissante, l’Allemagne a plus que jamais besoin de main d’œuvre et n’hésite pas à faire les yeux doux aux jeunes diplômés nationaux mais également étrangers.

Outre le fait de suivre un cursus de qualité et valorisant, les étudiants étrangers une fois diplômés peuvent saisir de formidables opportunités et commencer leur carrière dans des entreprises mondialement reconnues comme Zalando ou encore la Deutsche Bahn.

Étudier en Allemagne : programmes d’échange ou année imposée

Près de 3 000 étudiants français inscrits dans une université en France partent étudier chaque année en Allemagne dans le cadre du programme Erasmus. Les candidats retenus sont exemptés de frais d’inscription et bénéficient d’une bourse sans condition de ressources, réduisant d’autant le budget de l’année d’études à financer.

Mais il faut savoir qu’en dehors d’Erasmus, il existe d’autres organismes qui promeuvent les échanges avec l’Allemagne et notamment l’Office franco-allemand pour la jeunesse. L’Ofap soutient plus de 8 000 programmes d’échanges chaque année qui s’inscrivent dans différents contextes : des échanges universitaires, des stages obligatoires mais aussi des cours de langues et des rencontres sportives et culturelles notamment.

Pour d’autres étudiants, partir étudier à l’étranger pendant au moins un semestre est un passage obligé pour valider leur cursus. C’est le cas notamment de nombreuses grandes écoles, écoles de commerce et de management et écoles d’ingénieurs. Véritable période de césure, ce semestre ou cette année à l’étranger a pour objectif de permettre à l’étudiant de vivre une expérience internationale et de s’intégrer dans un autre pays. Même si ce séjour est à la base obligatoire, force est de constater que les étudiants reviennent d’Allemagne plus matures, avec davantage d’assurance mais aussi totalement enchantés de leur expérience.

Partir étudier en Allemagne, un bon point sur le CV

Que l’on envisage de commencer sa carrière en France ou en Allemagne, étudier Outre-Rhin constitue toujours un bon point sur le CV :

  • les recruteurs allemands recherchent de jeunes diplômés de l’enseignement supérieur dans de nombreux domaines, notamment en médecine, en informatique, en ingénierie et en sciences naturelles. En outre, ils apprécient la flexibilité et la curiosité dont font preuve les étudiants internationaux, et il n’est pas rare qu’ils viennent leur proposer des postes au sortir de l’école ;
  • À l’heure de la mondialisation, les recruteurs français et étrangers apprécient les parcours internationaux et les jeunes diplômés maîtrisant au moins une langue étrangère. Sans compter que le fait d’avoir étudié à l’étranger permet de se différencier des autres candidats ; et d’autant plus en Allemagne, dont les universités jouissent d’une excellente réputation dans le monde entier.

Étudier en Allemagne, une expérience enrichissante

Quelles que soient les circonstances qui les ont amenés à étudier en Allemagne, les étudiants qui ont eu l’opportunité d’y suivre une partie de leurs études en conservent un souvenir inoubliable, ainsi qu’en attestent leurs expériences :

C’est le cas notamment de Philip, qui est parti en Allemagne étudier la médecine après avoir obtenu son bac franco-allemand et est actuellement interne en deuxième année d’anesthésie. Ce choix de poursuivre des études dans le pays de Goethe était notamment motivé par le fait qu’il n’existe pas de concours de première année, et qu’il suffit de justifier d’un diplôme d’État ou équivalent pour postuler. L’autre raison qui a poussé Philip à choisir l’Allemagne, ce sont les loyers, qui sont nettement moins chers qu’en France. De retour en France, il a fait reconnaître son diplôme sans difficulté en souscrivant à la Chambre des Médecins et est passé par l’ECN pour effectuer une spécialisation en anesthésie. Au cours de cette expérience en Allemagne, il a entre autres choses pu apprécier la qualité de l’enseignement mais également l’ambiance plus propice au développement de liens d’amitié qu’en France. Philip précise que de bonnes bases en allemand sont nécessaires pour suivre les cours et les conférences.

Anissa partage le même enthousiasme que Philip concernant ses études en Allemagne. Alors qu’elle n’étudiait l’allemand que depuis deux ans, cette étudiante en sciences politiques a décidé de quitter Lyon pour effectuer son année de licence à Francfort-sur-le Main, où elle a été admise dans une des meilleures universités d’Allemagne. Partie dans le cadre du programme Erasmus, et même si son but était avant tout d’ajouter une expérience à son CV, elle s’est donnée également comme objectif de progresser en allemand. Et force est de constater que son expérience a répondu à ses attentes : elle qui apprécie la culture et la mentalité allemande, Anissa s’est retrouvée dès son arrivée en totale immersion dans le pays de Goethe, devant s’exprimer et suivre les cours en allemand, prendre ses repères dans la ville et se faire de nouveaux amis. Elle a également pu profiter de son séjour pour visiter Munich et Berlin et prévoit de se rendre à Cologne, Stuttgart et Hambourg après sa licence. Elle tient à souligner qu’en Allemagne, le travail personnel est conséquent et que le fonctionnement des cours est très différent de ceux en France : on peut en effet y suivre à la fois des cours de première année et de master 2, en fonction de son niveau et de ses desiderata, et définir les modalités d’évaluation : des dossiers à rendre en cours d’année ou un examen final, comme c’est le cas dans le système français.

Le cas de Pauline est différent mais tout aussi positif. Après avoir obtenu un bac scientifique, cette jeune étudiante souhaitait se rapprocher de sa famille allemande. Elle est partie vivre chez sa grand-mère qui réside à Munich et a commencé par effectuer un stage au cours duquel elle a trouvé sa vocation : devenir architecte. Après avoir suivi des cours intensifs d’allemand pour travailler le TestDaf, elle l’a réussi et a été prise à l’université et à la Hochschule de Munich. Passionnée par ses études, elle a obtenu son Bachelor d’architecte en 2019 et aujourd’hui elle prépare un Master en architecture. 

Que les étudiants partent étudier en Allemagne par choix ou par obligation, une chose est sûre : ils en revient transformés. Leur séjour leur a permis d’améliorer leur niveau d’allemand, de découvrir un des pays moteur de l’Europe, une culture riche et très différente de la leur, et de donner une dimension internationale à leur CV particulièrement appréciée des recruteurs.

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: