Faire médecine en Allemagne, un choix judicieux pour préparer votre avenir professionnel

Depuis quelques années, le nombre d’étudiants français souhaitant faire médecine en Allemagne ne cesse de croître. Comment expliquer ce phénomène et quels sont les avantages relatifs à ces formations ? Quelles sont les facultés les plus populaires de ce pays européen ? Cet article vous apportera toutes les réponses nécessaires pour préparer votre avenir professionnel.

Faire médecine en Allemagne : des avantages non-négligeables

Aucun concours PACES n’est imposé

Le concours PACES (Première Année Commune aux Etudes de Santé) est exclusivement appliqué en France. Celui-ci est organisé en 2 séries d’épreuves lors du 1er et 2ème semestre. L’année 2020 bouleversera radicalement ce système avec de nouvelles caractéristiques :

  • La suppression du Numerus Clausus (au profit d’un Numerus Aptertus où le nombre d’admissions sera définit en seconde année suivant les besoins territoriaux)
  • L’impossibilité de redoubler

Or, intégrer une faculté de médecine en Allemagne vous dispensera de ce système souvent perçu comme une véritable contrainte. Certaines statistiques renforcent cette information : environ 87 % d’étudiants échouent lors du concours PACES.

Un nombre de places moins limité

En Allemagne, le nombre de places proposé annuellement aux étudiants en médecine est moins limité qu’en France. L’admission est déterminée par la ZVS (Zentrale Vergabestelle für Studienplätze) en fonction du Numerus Clausus où la note octroyée lors du bac est essentielle. Celle-ci est alors convertie en moyenne allemande.

Un budget « plus accessible »

Objectivement, le coût de la vie pour un étudiant en Allemagne est un facteur attrayant. Les frais relatifs à la location d’un studio est ici un parfait exemple : les loyers moyens sont facturés à environ 7 euros/m2 à Berlin, Dresde ou Göttingen. A titre indicatif, la moyenne constatée en France est de 14 euros/m2. Par ailleurs, les dépenses concernant l’alimentation ne manqueront pas de surprendre les jeunes Français.

L’ambiance des cours

L’ambiance des cours d’une faculté de médecine en Allemagne est différente par rapport aux formations dispensées depuis une université française. De nombreux témoignages confirment cette information où l’esprit d’équipe et l’amitié sont souvent perçus comme des arguments non-négligeables pour le bien-être des étudiants. En revanche, l’individualisme est un sentiment indirectement inculqué en France. Ces valeurs privilégiées en Allemagne ne manqueront pas d’accompagner les futurs spécialistes du monde médical. 

Enfin, les facultés de médecine en Allemagne proposent un enregistrement permanent des cours. En cas d’absence, un étudiant pourra aisément visualiser ces rediffusions via un ordinateur connecté. Il n’y a donc pas de risque de rétention d’information entre élèves.

Comment se déroulent les études de médecine en Allemagne

Avant toute chose, il est essentiel de rappeler qu’un diplôme en médecine obtenu en Allemagne est reconnu dans chaque pays de l’Union européenne, et ce, sans aucune mise à niveau. Cette caractéristique favorise évidemment l’intérêt de nombreux candidats français.

La durée des études depuis une faculté de médecine en Allemagne est définie par un cursus de 6 ans et 3 mois. Lors de cette période de formation, une formation médicale théorique et pratique en milieu hospitalier sera dispensée.

Les formations théoriques

Faire médecine en Allemagne, c’est suivre inévitablement des formations théoriques intenses. Celles-ci sont caractérisées par 2 ans d’apprentissage en physique, physiologie, biologie, biochimie, anatomie, chimie, psychologie et sociologie.

Ensuite, 4 années seront dédiées aux études dites « générales ». Cette période sera finalisée par la Praktisches Jahr (année consacrée à la pratique citée plus loin dans cet article).

Les formations pratiques

Avant d’intégrer une faculté de médecine en Allemagne et avant son arrivée en 3ème année, chaque candidat doit suivre 3 mois de stage afin d’intégrer des gestes de secourisme et certains principes associés aux soins.

La période nommée Famulatur fait référence à 4 mois d’apprentissage (entre le début d’une 3ème année et l’arrivée en 6ème année pendant les vacances universitaires). Les stagiaires peuvent alors expérimenter, depuis plusieurs établissements, certaines techniques étudiées lors des cours théoriques.

Enfin, la dernière année sera entièrement consacrée à la pratique depuis un centre hospitalier ou un cabinet médical.

Les différents examens du cursus médical allemand

A l’instar du système français, le cursus médical allemand impose différents examens (ärztliche Prüfung). Ceux-ci sont organisés à la fin de la 2ème année (Physikum) et lors des 4 années d’études générales (ou à la fin de cette période).

L’approbation

L’approbation est l’objectif final de chaque étudiant en médecine. Cette étape fait référence à une reconnaissance légale afin de travailler dans le domaine médical. Néanmoins, le suivi d’une formation complémentaire ou la spécialisation est vivement conseillée.

Où faire ses études de médecine en Allemagne

Il est possible de faire médecine en Allemagne depuis l’une des 43 facultés recensées dans ce pays européen (dont 5 établissements privés). Cet article vous présentera les centres universitaires les plus populaires.

La Charité (Berlin)

Considérée comme la plus grande clinique universitaire européenne, les différentes facultés de la Charité à Berlin furent créées en 1710. Son hôpital est également reconnu comme le meilleur établissement dédié au monde médical en Allemagne. Par ailleurs, de nombreux lauréats du prix Nobel (domaine physiologique et de la médecine) furent formés dans ce centre universitaire prestigieuse. N’hésitez pas à visiter le site officiel de la Charité pour en apprendre davantage.

La Ruprecht-Karls-Univesität (Heidelberg)

La Ruprecht-Karls-Universität est le plus ancien centre universitaire allemand (fondé en 1386). Situées à Heidelberg, ces facultés dédiées au monde médical/scientifique sont des choix pertinents pour faire médecine en Allemagne. Les candidats y retrouveront une vingtaine de cliniques équipées de technologie de pointe. Cette adresse web vous apportera d’autres informations complémentaires.

Le centre universitaire Friedrich Alexander (Erlangen)

Situé à Erlanger, le centre universitaire Friedrich Alexander fut fondé en 1742. Outre sa faculté relative au domaine médical, 10 autres établissements accueillent chaque année 26 554 élèves. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter le site officiel de la FAU.


Les prérequis pour faire médecine en Allemagne

La moyenne obtenue lors du BAC

Une nouvelle fois, la moyenne obtenue lors de l’examen du BAC est déterminante pour faire médecine en Allemagne. Celle-ci est prise en considération par la Zentrale Vergabestelle für Studienplätze. Ainsi, profiter d’une mention est un atout majeur pour sélectionner vous-même votre faculté. Dans le cas contraire, la ZVS vous proposera des établissements alternatifs.

Avoir un niveau suffisant en allemand

Enfin, le second prérequis pour faire médecine en Allemagne fait évidemment référence à votre niveau en allemand. Sans surprise, les cours dispensés dans ces facultés sont intégralement en allemand (bien que certains documents polycopiés soient traduits en anglais). Par ailleurs, la mémorisation de termes techniques sera souvent une « difficulté supplémentaire ».

Bref, si votre projet est de rejoindre une faculté de médecine en Allemagne, l’apprentissage de la langue nationale est essentiel.

Pour conclure

Faire médecine en Allemagne est effectivement un choix pertinent. Le nombre de places, l’ambiance des cours, l’absence de concours PACES ou encore le budget nécessaire sont des arguments non-négligeables. Néanmoins, la moyenne obtenue lors du BAC français et le niveau en allemand d’un candidat est déterminant pour intégrer une faculté dans ce pays européen.